Un nouveau distributeur de médicament connecté : Thess

Le conditionnement actuel des médicaments est structurellement porteur de risques. Il n’est plus à la hauteur des enjeux thérapeutiques, technologiques et économiques de l’industrie de la santé. La délivrance des médicaments en boîte, blisters ou piluliers à casiers tuent directement ou indirectement des centaines de milliers de personnes tous les ans ! Ils sont sources d’erreurs de dispensation dans 57% des cas. 10% des complications graves qu’ils génèrent conduisent au décès soit 10 000 décès/an pour la France.
Ils sont facteurs de gaspillage. Un médicament sur deux est non utilisé soit plusieurs centaines de milliards d’Euros sur un marché mondial qui représente 1200 milliards d’Euros par an. Sans compter les contrefaçons de médicaments qui sans conditionnement sécurisé représentent aujourd’hui 170 milliards d’Euros, soit un marché plus lucratif que celui de la drogue!

Pour changer cela, il fallait innover et concevoir une solution intégrée qui modernise et sécurise le conditionnement des médicaments, qui assure en temps réel la juste dispensation de la dose de médicament prescrite et qui connecte 24/7 le patient avec les professionnels de santé qui assurent son suivi et sa sécurisation. Au terme de 5 années de recherche, les équipes de La Valériane et de SGH-Healthcaring (leaders Français de la plasturgie pharmaceutique), en étroite collaboration avec les équipes de pharmacie clinique et de soins de l’Institut Sainte-Catherine et de l’Institut Paoli-Calmettes, ont réussi à réaliser cette solution (THESS®).

Roland Sicard, Président de Sainte-Catherine – Institut du Cancer – Avignon-Provence : “Nous allons pouvoir proposer aux patients en traitement à domicile des capsules sécurisant le conditionnement des médicaments à partir d’une gestion électronique et un distributeur de médicament connecté, intelligent, discret et mobile”. Cet ensemble communique en temps réel et échange avec les logiciels de télé-médecine et de télésurveillance pour sécuriser 24h sur 24 le patient et ajuster les doses prescrites ou les combinaisons de médicaments à prendre selon l’état du patient durant son traitement. Aux Etats-Unis et récemment à l’Institut Gustave Roussy, les études cliniques menée sur ce type d’organisation des soins et de sécurisation des traitements à domicile ont démontré leurs impacts positifs sur l’efficacité du traitement, sur la réduction des hospitalisations pour complications et sur la qualité de vie du patient.

Distributeur de médicament connecté Thess
Distributeur de médicament connecté Thess

La solution THESS® dispose d’un brevet mondial, car c’est le tout premier système capable de garantir une dispensation ajustable à l’unité et à distance pour les médicaments solides. A partir de janvier 2021, l’Institut du Cancer Sainte-Catherine (Avignon-Provence) et l’Institut Paoli-Calmettes seront les deux premiers établissements français de la cancérologie qui pourront proposer Thess à leurs patients. Deux établissements de cancérologie américains sous la supervision du Georgia Tech Research Institute à Atlanta en Géorgie, offriront dans le même temps cette solution technologique.

Les autres hôpitaux pourront accéder à la solution Thess à partir de juillet 2021.

La mise à disposition de la solution THESS® aux patients qui pourrait changer nos habitudes d’usage des médicaments en boites, flacon et blister se fera d’abord via les structures hospitalières qui assurent le suivi des traitements à risque de complication ou très coûteux à domicile, le secteur de la pharmacie à distance est également très intéressé pour offrir un service qui s’annonce plus sécurisant et plus économique pour le patient et son assurance santé. Enfin les laboratoires pharmaceutiques vont disposer avec THESS® d’une solution technologique susceptible d’améliorer l’efficacité des médicaments qui nécessitent une dispensation de plus en plus personnalisée et ajustable en continue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*